Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : 5 Octobre: Sainte Faustine Kowalska, religieuse

Texte de l'Évangile (Jn 15,1-8): «Moi, je suis la vraie vigne, et mon Père est le vigneron. Tout sarment qui est en moi, mais qui ne porte pas de fruit, mon Père l'enlève; tout sarment qui donne du fruit, il le nettoie, pour qu'il en donne davantage (…)».

Sainte Faustine Kowalska, religieuse (1905-1938)

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Saint Jean-Paul II)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui, c’est la fête de sainte Faustine Kowalska. Jésus-Christ l'a choisie comme son "secrétaire" pour la diffusion de la dévotion à la Miséricorde Divine. A travers le cœur du Christ crucifié, la miséricorde divine atteint les hommes: «Ma Fille, dis que je suis l'Amour et la Miséricorde en personne», demandera Jésus à Sœur Faustyna. Cette miséricorde, le Christ la diffuse sur l'humanité à travers l'envoi de l'Esprit qui, dans la Trinité, est la Personne-Amour. Et la miséricorde n'est-elle pas le "second nom" de l'amour?

La Divine Providence a voulu que la vie de cette humble fille de la Pologne soit totalement liée à l'histoire du vingtième siècle. C'est, en effet, entre la Première et la Seconde Guerre mondiale que le Christ lui a confié son message de miséricorde. Jésus dit à Sœur Faustyna: «L'humanité n'aura de paix que lorsqu'elle s'adressera avec confiance à la Divine Miséricorde». Il faut que l'humanité se laisse atteindre et imprégner par l'Esprit que le Christ ressuscité lui donne.

—Et toi, Faustyna, don de Dieu à notre temps, don de la terre de Pologne à toute l'Eglise, obtiens-nous de percevoir la profondeur de la miséricorde divine. «Jésus, j'ai confiance en Toi!».