Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : 11 Octobre: Sainte Soledad Torres Acosta, religieuse

Texte de l'Évangile (Lc 10,25-37): Et voici qu’un docteur de la Loi se leva et mit Jésus à l’épreuve en disant: «Maître, que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle?». Jésus lui demanda: «Dans la Loi, qu’y a-t-il d’écrit? Et comment lis-tu?». L’autre répondit: «Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force et de toute ton intelligence, et ton prochain comme toi-même». Jésus lui dit: «Tu as répondu correctement. Fais ainsi et tu vivras (…)».

Sainte Soledad Torres Acosta, religieuse (1826-1887)

Abbé Miguel BONET Nicolau
(Barcelona, Espagne)

Aujourd'hui, nous célébrons le "dies natalis" de Sainte Soledad Torres Acosta, sa naissance à la vie éternelle. Mère Soledad a eu l'intuition de servir le malade dans sa propre maison, dans son environnement. C'était son charisme, la grâce de l'Esprit qui l'a touchée et que suivent les Servantes de Marie. Le Pape François insiste sur la nécessité d'aller aux périphéries existentielles, là où l'être humain souffre moralement et physiquement, pour le relever de la prostration, à la manière du Christ qui est venu chercher ce qui était perdu. Mère Soledad et les Servantes de Marie savent voir dans le malade le Christ qui souffre dans son corps, comme dirait l'apôtre Paul.

—«J'étais malade et vous m'avez rendu visite (…)»: cette devise a ému la Mère Soledad. Et l'Eglise nous la propose comme un exemple à suivre, en sachant que nous suivons les pas du Christ, le Bon Samaritain. Nous aussi, comme la Mère Soledad, devons passer notre vie aux côtés de l'homme blessé et malade pour le sauver, en sachant qu'en faisant cela nous servons le Fils de Dieu Lui-même.