Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : 3 mai: Philippe et Jacques

Texte de l'Évangile (Jn 14,6-14): Jésus lui répond: «(…) Vous me connaissez, vous connaîtrez aussi mon Père». Philippe lui dit: «Seigneur, montre-nous le Père; cela nous suffit». Jésus lui répond: «(…) Celui qui m'a vu a vu le Père.Croyez ce que je vous dis: je suis dans le Père, et le Père est en moi; si vous ne croyez pas ma parole, croyez au moins à cause des œuvres (…)».

Qui voit le Fils, voit le Père

+ Abbé Antoni ORIOL i Tataret
(Vic, Barcelona, Espagne)

Aujourd'hui devant la demande de Philippe de nous montrer le Père, Jésus-Christ répond à partir d’une double perspective: qui a vu Jésus, a vu le Père (aspect inter-personnel); et il ajoute que le Père réalise les œuvres qu’accomplit le Fils (aspect inter-opératif). En résumé: l’être et l’accomplir du Père est l’être et l’accomplir de Jésus et vice-versa.

Ce message se poursuit dans le sens descendant, s’élargissant jusqu’à englober le domaine humain dans une double direction: active et priante. Active: qui croit en Jésus accomplira aussi ses œuvres. Priante: tout ce que nous demanderons en son nom, Il l’accomplira. La première direction souligne la foi (“Celui qui croira en moi”);la seconde met en valeur le faire divin (“Les œuvres que j’accomplis”).

—Seigneur Jésus, introduis-nous dans cette relation infinie qui es Toi en tant que “terminal”, et qui est ton Père en tant qu’“origine”! Et fais en sorte que, bercés par Elle dans l’Esprit Saint, nous soyons tous authentiquement “nous-mêmes” puisque précisément nous sommes faits les uns pour les autres.