Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : 29 Août: Martyre de Jean Baptiste

Texte de l'Évangile (Mc 6,17-29): Car c'était lui, Hérode, qui avait fait arrêter Jean et l'avait mis en prison. En effet, il avait épousé Hérodiade, la femme de son frère Philippe, et Jean lui disait: «Tu n'as pas le droit de prendre la femme de ton frère». Hérodiade en voulait donc à Jean, et elle cherchait à le faire mettre à mort (…). Cependant, une occasion favorable se présenta lorsque Hérode (…), envoya un garde avec l'ordre d'apporter la tête de Jean. Le garde s'en alla, et le décapita dans la prison (…).

Le martyre de saint Jean-Baptiste (c’est quoi un martyr?)

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui, dans le martyre de saint Jean-Baptiste nous regardons à Jésus comme un modèle de "martyr". Le baptiste a donné sa vie pour défendre, de façon cohérente, la vérité sur le mariage. C'est précisément le "martyre": suivre le "Seigneur des seigneurs", avec toutes ses implications, sans céder à des subterfuges.

Depuis ses débuts, le christianisme compris le martyre comme "liturgie" ("s’identifier avec le Christ...") et comme "événement sacrificiel" ("... avec le Christ souffrant d'amour"). Dans le martyre, le chrétien est amené pleinement dans l'obéissance de Christ dans la liturgie de la croix, et donc dans le vrai culte (totalement rendu au cœur du Père). Saint Ignace d'Antioche, par exemple, disait être comme le "blé du Christ", broyé pour devenir "pain du Christ".

—Jésus, accorde-moi le don de la volonté de souffrir avec toi. Parce que "chrétien" et "martyr" sont équivalents: dans les épreuves de la vie commune je peux devenir le "pain" qui communique le mystère du Christ étant "sacrifice" à Dieu et aux hommes.