Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : 2 Novembre: Commémoration de tous les fidèles défunts

Texte de l'Évangile (Lc 23,33.39-43): Lorsqu'ils furent arrivés au lieu appelé Crâne, ils le crucifièrent là, ainsi que les deux malfaiteurs, l'un à droite, l'autre à gauche. L'un des malfaiteurs crucifiés l'injuriait, disant: «N'es-tu pas le Christ? Sauve-toi toi-même, et sauve-nous!». Mais l'autre le reprenait, et disait: «Ne crains-tu pas Dieu, toi qui subis la même condamnation? (…). Et il dit à Jésus: «Souviens-toi de moi, quand tu viendras dans ton règne». Jésus lui répondit: «Je te le dis en vérité, aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis».

Commémoration de tous les fidèles défunts

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui, pour que le vêtement blanc reçu dans le baptême se purifie de toute tache, la communauté des croyants offre le Sacrifice eucharistique et d'autres prières de suffrage par ceux que la mort a appelé à passer du temps à l'éternité. Prier pour les défunts est une bonne œuvre, qui présuppose la foi dans la résurrection des morts, selon ce que l'Écriture Sacrée nous révèle.

Le mois de novembre reçoit sa tonalité propre spirituelle des deux journées avec lesquelles il est ouvert: hier, la solennité de la Toussaint et, aujourd'hui, la commémoration des fidèles défunts. Le mystère de la communion des saints illumine d'une manière particulière ce mois et toute la partie finale de l'année liturgique, en orientant la méditation sur la destination terraine de l'homme à la lumière de la Pâque de Christ.

—La grande famille de l'Église trouve dans ces jours le temps de la grâce que nous vivons en nous joignant au Seigneur et en offrant son Sacrifice rédempteur dans un suffrage des fidèles défunts.