Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps de Pâques - 2e Semaine: Mardi

Texte de l'Évangile (Jn 3,7-15): «Car nul n'est monté au ciel sinon celui qui est descendu du ciel, le Fils de l'homme». «Ne sois pas étonné si je t'ai dit qu'il vous faut renaître. Le vent souffle où il veut: tu entends le bruit qu'il fait, mais tu ne sais pas d'où il vient ni où il va. Il en est ainsi de tout homme qui est né du souffle de l'Esprit». Nicodème reprit: «Comment cela peut-il se faire?». Jésus lui répondit: «Toi, tu es chargé d'instruire Israël, et tu ne connais pas ces choses-là?». Amen, amen, je te le dis: nous parlons de ce que nous savons, nous témoignons de ce que nous avons vu, et vous n'acceptez pas notre témoignage. Si vous ne croyez pas lorsque je vous parle des choses de la terre, comment croirez-vous quand je vous parlerai des choses du ciel? Car nul n'est monté au ciel sinon celui qui est descendu du ciel, le Fils de l'homme. De même que le serpent de bronze fut élevé par Moïse dans le désert, ainsi faut-il que le Fils de l'homme soit élevé, afin que tout homme qui croit obtienne par lui la vie éternelle».

Illustration: Pili Piñero

Aujourd’hui, le dialogue entre Jésus-Christ et le maître Nicodème se poursuit. Jésus parle de sa “Famille Divine” : l’Esprit Saint et le Père. Pour comprendre Jésus, il est nécessaire de croire en sa parole. En effet, personne n’a vu le Père ni l’Esprit Saint : sauf, le Fils qui vit et règne dans les Cieux pour les siècles des siècles et qui est venu sur la Terre pour nous sauver par le sacrifice sur la Croix.

—Trois personnes Divines en un seul Dieu : voilà la vérité la plus importante du christianisme.