Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps de Pâques - 2e Semaine: Samedi

Texte de l'Évangile (Jn 6,16-21): lorsqu'ils virent Jésus qui marchait sur la mer et se rapprochait de la barque. Alors, ils furent saisis de crainte. Le soir venu, les disciples de Jésus descendirent au bord du lac. Ils s'embarquèrent pour gagner Capharnaüm, sur l'autre rive. Déjà il faisait nuit, et Jésus ne les avait pas encore rejoints. Un grand vent se mit à souffler, et le lac devint houleux. Les disciples avaient ramé pendant cinq mille mètres environ, lorsqu'ils virent Jésus qui marchait sur la mer et se rapprochait de la barque. Alors, ils furent saisis de crainte. Mais il leur dit: «C'est moi. Soyez sans crainte». Les disciples voulaient le prendre dans la barque, mais aussitôt, la barque atteignit le rivage à l'endroit où ils se rendaient.

Illustration: Francesc Badia

Nous vérifions à nouveau aujourd’hui, que Jésus est bien Dieu, le Créateur de toute la Nature: les disciples l’aperçoivent en train de marcher sur la mer. Dieu seul peut faire cela. Les disciples prennent peur…

—Nous ne devons pas craindre Dieu, ni sa grandeur en tant que Créateur. Il nous le rappelle: “C’est moi. N’ayez pas peur”.