Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps de Pâques - 3e Semaine: Vendredi

Texte de l'Évangile (Jn 6,52-59): Les Juifs discutaient entre eux: «Comment cet homme-là peut-il nous donner sa chair à manger?». Les Juifs discutaient entre eux: «Comment cet homme-là peut-il nous donner sa chair à manger?». Jésus leur dit alors: «Amen, amen, je vous le dis: si vous ne mangez pas la chair du Fils de l'homme, et si vous ne buvez pas son sang, vous n'aurez pas la vie en vous. Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle; et moi, je le ressusciterai au dernier jour. En effet, ma chair est la vraie nourriture, et mon sang est la vraie boisson. Celui qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi, et moi je demeure en lui. De même que le Père, qui est vivant, m'a envoyé, et que moi je vis par le Père, de même aussi celui qui me mangera vivra par moi. Tel est le pain qui descend du ciel: il n'est pas comme celui que vos pères ont mangé. Eux, ils sont morts; celui qui mange ce pain vivra éternellement». Voilà ce que Jésus a dit, dans son enseignement à la synagogue de Capharnaüm.

Illustration: Francesc Badia

Aujourd'hui les gens chassent Jésus parce qu'ils ne comprennent pas ses paroles : "Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle". Ils ne le comprennent pas et s'écartent de Lui ! C'est une attitude curieuse : peu avant, le Christ avait multiplié par milliers quelques pains et quelques poissons. C'était un grand miracle qu'ils ont accepté sans comprendre et sans protester. Ils voulaient même le faire roi… Maintenant ils se détournent de Jésus-Christ !

- Comprendre Dieu est important ; l'accepter est indispensable. Jésus sait comment faire les choses : grâce à l'Eucharistie nous pouvons nous alimenter discrètement avec sa Chair et son Sang.