Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps de Pâques - 4e Semaine: Mercredi

Texte de l'Évangile (Jn 12,44-50): «Celui qui me voit voit celui qui m'a envoyé». Jésus, lui, affirmait avec force: «Celui qui croit en moi, ce n'est pas en moi qu'il croit, mais en celui qui m'a envoyé; et celui qui me voit voit celui qui m'a envoyé. Moi qui suis la lumière, je suis venu dans le monde pour que celui qui croit en moi ne demeure pas dans les ténèbres. Si quelqu'un entend mes paroles et n'y reste pas fidèle, moi, je ne le jugerai pas, car je ne suis pas venu juger le monde, mais le sauver. Celui qui me rejette et n'accueille pas mes paroles aura un juge pour le condamner. La parole que j'ai prononcée, elle le condamnera au dernier jour. Car ce que j'ai dit ne vient pas de moi: le Père lui-même, qui m'a envoyé, m'a donné son commandement sur ce que je dois dire et déclarer; et je sais que son commandement est vie éternelle. Donc, ce que je déclare, je le déclare comme le Père me l'a dit».

Illustration: Francesc Badia

Aujourd’hui Jésus nous instruit sur l’intimité de la Très Sainte Trinité. Dieu n’est pas un Être solitaire ; Il est depuis toujours, comme une famille, une communauté de personnes vivant une même Vie : le Père, le Fils et le Saint-Esprit.

Le Père a envoyé son Fils éternel sur Terre, afin de guérir l’Humanité toute entière, affaiblie par le péché. Le Fils fait homme est Jésus de Nazareth : Il vient du Père !

—Celui qui croit en Jésus, croit au Père. Jésus, merci à Toi ; Tu m’as appris que Dieu est mon Père au ciel !