Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps de Pâques - 4e Semaine: Jeudi

Texte de l'Évangile (Jn 13,16-20): Après qu'il leur eut lavé les pieds... Après qu'il leur eut lavé les pieds, leur dit: «Amen, amen, je vous le dis: le serviteur n'est pas plus grand que son maître, le messager n'est pas plus grand que celui qui l'envoie. Si vous savez cela, heureux êtes-vous, pourvu que vous le mettiez en pratique. Je ne parle pas pour vous tous. Moi, je sais quels sont ceux que j'ai choisis, mais il faut que s'accomplisse la parole de l'Écriture: Celui qui partageait mon pain a voulu me faire tomber. Je vous dis ces choses dès maintenant, avant qu'elles n'arrivent; ainsi, lorsqu'elles arriveront, vous croirez que moi, je suis. Amen, amen, je vous le dis: recevoir celui que j'envoie, c'est me recevoir moi-même; et me recevoir, c'est recevoir celui qui m'envoie».

Illustration: Pili Piñero

Aujourd’hui Le Seigneur surprend les Apôtres : quelqu’un va le trahir. Ils sont attristés ! Mais Jésus-Christ les avertit, afin qu’ils soient préparés.

Seul “Quelqu’un” —Jésus— qui possède le regard éternel de Dieu, peut dire ce qui va advenir. Quand tout ce qui est annoncé, sera arrivé, alors, ils réaliseront une fois encore, que Jésus est Dieu. Que Jésus est « Je suis ». Des siècles auparavant, Moïse avait demandé à Dieu quel était son nom. Dieu lui avait répondu : “Je Suis”…

—Jésus me lave les pieds en versant son Sang pour moi. Jésus, ne permet pas que je te trahisse !