Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps de Pâques - 5e Semaine: Lundi

Texte de l'Évangile (Jn 14,21-26): «L'Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit». «Celui qui a reçu mes commandements et y reste fidèle, c'est celui-là qui m'aime; et celui qui m'aime sera aimé de mon Père; moi aussi je l'aimerai, et je me manifesterai à lui». Jude lui demanda: «Seigneur, pour quelle raison vas-tu te manifester à nous, et non pas au monde?». Jésus lui répondit: «Si quelqu'un m'aime, il restera fidèle à ma parole; mon Père l'aimera, nous viendrons chez lui, nous irons demeurer auprès de lui. Celui qui ne m'aime pas ne restera pas fidèle à mes paroles. Or, la parole que vous entendez n'est pas de moi: elle est du Père, qui m'a envoyé. Je vous dis tout cela pendant que je demeure encore avec vous; mais le Défenseur, l'Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit».

Illustration: Pili Piñero

Aujourd'hui, Jésus-Christ nous dit deux choses très importantes. La première : si je veux aimer le Seigneur, je dois respecter les commandements de la Loi de Dieu. Si je le fais, alors quelque chose de grand va se passer : Dieu viendra à moi et habitera mon cœur.

En outre, Jésus annonce que, du ciel, le Père et Lui enverront son Amour, le Saint-Esprit. Dieu le Saint-Esprit est le Consolateur parce qu'il vit en nous et nous aide à comprendre les enseignements de Jésus.

—Pour ouvrir ton cœur à Dieu, il faut simplement dire, - Jésus, vient à moi !