Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

L'Evangile d'aujourd'hui
pour la famille

L’évangile d’aujourd’hui + dessin + catéchèse

Temps ordinaire - 18e Semaine: Samedi

Télécharger
Texte de l'Évangile (Mt 17,14-20): Un homme s'approcha, et tombant à genoux devant lui, il lui dit: «Seigneur, prends pitié de mon fils. Il a des crises d'épilepsie, il est bien malade». Quand ils rejoignirent la foule, un homme s'approcha, et tombant à genoux devant lui, il lui dit: «Seigneur, prends pitié de mon fils. Il a des crises d'épilepsie, il est bien malade. Souvent il tombe dans le feu et souvent aussi dans l'eau. Je l'ai amené à tes disciples, mais ils n'ont pas pu le guérir». Jésus leur dit: «Génération incroyante et dévoyée, combien de temps devrai-je rester avec vous? Combien de temps devrai-je vous supporter? Amenez-le-moi ici». Jésus l'interpella vivement, le démon sortit de lui et à l'heure même l'enfant fut guéri.

Alors les disciples s'approchèrent de Jésus et lui dirent en particulier: «Pour quelle raison est-ce que nous, nous n'avons pas pu l'expulser?». Jésus leur répond: «C'est parce que vous avez trop peu de foi. Amen, je vous le dis: si vous avez de la foi gros comme une graine de moutarde, vous direz à cette montagne: ‘Transporte-toi d'ici jusque là-bas’, et elle se transportera; rien ne vous sera impossible».

Illustration: Pili Piñero

Aujourd'hui, l'Evangile nous transmet un détail très important qui passe parfois inaperçu. Un homme est parvenu à Jésus et s'est mis à genoux devant Lui. Dans certaines régions, ce n'est pas à la mode de "se mettre à genoux". C'est curieux. Nous avons perdu cette saine habitude, exclusive aux êtres humains. En fait, l'homme n'est jamais aussi homme que lorsqu'il se met à genoux.

- Conclusion : ce papa a tout de suite obtenu ce qu'il demandait en se mettant à genoux. Bien sûr ! Quand nous traitons Dieu comme Dieu, alors nous permettons à Dieu d'agir comme Dieu.