Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : 20 Août : Saint Bernard, abbé et docteur de l'Eglise

Texte de l'Évangile (Jn 17,20-26): Je leur ai fait connaître ton nom (...) pour que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux, et que moi aussi, je sois en eux. Je ne prie pas seulement pour ceux qui sont là, mais encore pour ceux qui, grâce à leur parole, croiront en moi. Que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi. Qu’ils soient un en nous, eux aussi, pour que le monde croie que tu m’as envoyé. Et moi, je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée, pour qu’ils soient un comme nous sommes UN : moi en eux, et toi en moi. Qu’ils deviennent ainsi parfaitement un, afin que le monde sache que tu m’as envoyé, et que tu les as aimés comme tu m’as aimé.

Père, ceux que tu m’as donnés, je veux que là où je suis, ils soient eux aussi avec moi, et qu’ils contemplent ma gloire, celle que tu m’as donnée parce que tu m’as aimé avant la fondation du monde. Père juste, le monde ne t’a pas connu, mais moi je t’ai connu, et ceux-ci ont reconnu que tu m’as envoyé. Je leur ai fait connaître ton nom, et je le ferai connaître, pour que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux, et que moi aussi, je sois en eux.

Illustration: Pili Piñero

Aujourd'hui est la fête de saint Bernard. À 25 ans (avec seulement 3 moines), il fut envoyé pour fonder un nouveau couvent, Clairvaux. Puis, au cours de sa vie, il fonda plus de 300 couvents (il avait un don incroyable pour attirer les autres vers la vie monastique). Il fait des tournées dans toute l'Europe et échange des lettres avec beaucoup personnes, instaurant la paix et combattant fermement les hérésies. Il est devenu l'homme le plus célèbre d'Europe. Parmi ses écrits se distinguent ceux sur la Bienheureuse Vierge Marie à qui il a professé un grand dévouement et un grand amour.

- Pour San Bernard, il n'y a qu'un nom qui compte, celui de Jésus le Nazaréen: "Lorsque tu discutes ou que tu parles, rien n'a de saveur pour moi, si je n'ai pas entendu résonner le nom de Jésus."