Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : 14 septembre: Croix glorieuse

Texte de l'Évangile (Jn 3,13-17): «Car nul n'est monté au ciel sinon celui qui est descendu du ciel, le Fils de l'homme. De même que le serpent de bronze fut élevé par Moïse dans le désert, ainsi faut-il que le Fils de l'homme soit élevé, afin que tout homme qui croit obtienne par lui la vie éternelle». «Car nul n'est monté au ciel sinon celui qui est descendu du ciel, le Fils de l'homme. De même que le serpent de bronze fut élevé par Moïse dans le désert, ainsi faut-il que le Fils de l'homme soit élevé, afin que tout homme qui croit obtienne par lui la vie éternelle. Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique: ainsi tout homme qui croit en lui ne périra pas, mais il obtiendra la vie éternelle. Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé».

Illustration: Pili Piñero

Aujourd'hui nous voyons à nouveau Nicodème partir avec Jésus. Conversation de "haut niveau". Et de quoi parle-t-on à un niveau aussi haut ? Et bien de Jésus qui est descendu du ciel pour monter sur la Croix. C'est incroyable, inimaginable !

Tu penses peut-être que, finalement, il n'y a pas de quoi en faire toute une histoire… et bien c'est le contraire : c'est une grande chose. Il en va de ta vie éternelle, ni plus ni moins.