Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : 29 septembre: Les Saints Archanges Michel, Gabriel, Raphaël

Texte de l'Évangile (Jn 1,47-51): Et Jésus lui dit: En vérité, en vérité, vous verrez désormais le ciel ouvert et les anges de Dieu monter et descendre sur le Fils de l'homme». Jésus, voyant venir à lui Nathanaël, dit de lui: «Voici vraiment un Israélite, dans lequel il n'y a point de fraude». «D'où me connais-tu?», lui dit Nathanaël. Jésus lui répondit: «Avant que Philippe t'appelât, quand tu étais sous le figuier, je t'ai vu». Nathanaël répondit et lui dit: «Rabbi, tu es le Fils de Dieu, tu es le roi d'Israël». Jésus lui répondit: «Parce que je t'ai dit que je t'ai vu sous le figuier, tu crois; tu verras de plus grandes choses que celles-ci. Et il lui dit: En vérité, en vérité, vous verrez désormais le ciel ouvert et les anges de Dieu monter et descendre sur le Fils de l'homme».

Illustration: Pili Piñero

Aujourd'hui nous avons une nouvelle excellente : Jésus n'est pas venu Lui seul au monde. Il est arrivé avec beaucoup d'anges. Ce n'est pas que d'avance ces êtres purement spirituels n'agissaient pas déjà dans la terre (ils nous ont toujours aidé!, particulièrement Michel, Gabriel et Raphaël). Mais depuis la conception de Sainte Marie et la naissance de Jésus sa présence s'est beaucoup intensifiée. Où sont-ils ? Donc ici! On ne les voit pas ? Ah!, pour de bon : ils n'ont pas de corps, avec quoi ils peuvent avoir un "pied" mis au ciel et l'autre à la terre (mieux : à côté de toi, inclus à l'intérieur de ton cœur).

- il n'y a pas de personnes plus faciles à contacter : tu leur parles directement: et ça y est! ("un plein tarif", sans des limites, sans coût).