Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

L'Evangile d'aujourd'hui
pour la famille

L’évangile d’aujourd’hui + dessin + catéchèse

Temps ordinaire - 26e Semaine: Mercredi

Télécharger
Texte de l'Évangile (Lc 9,57-62): En cours de route, un homme dit à Jésus: «Je te suivrai partout où tu iras». Jésus lui déclara: «Les renards ont des terriers, les oiseaux du ciel ont des nids; mais le Fils de l'homme n'a pas d'endroit où reposer la tête». En cours de route, un homme dit à Jésus: «Je te suivrai partout où tu iras». Jésus lui déclara: «Les renards ont des terriers, les oiseaux du ciel ont des nids; mais le Fils de l'homme n'a pas d'endroit où reposer la tête». Il dit à un autre: «Suis-moi». L'homme répondit: «Permets-moi d'aller d'abord enterrer mon père». Mais Jésus répliqua: «Laisse les morts enterrer leurs morts. Toi, va annoncer le règne de Dieu». Un autre encore lui dit: «Je te suivrai, Seigneur; mais laisse-moi d'abord faire mes adieux aux gens de ma maison». Jésus lui répondit: «Celui qui met la main à la charrue et regarde en arrière n'est pas fait pour le royaume de Dieu».

Illustration: M. Josep Lluís Martínez i Picañol (Picanyol)

Aujourd'hui, nous continuons à voyager avec Jésus vers Jérusalem. En chemin, après avoir subi le rejet d'une ville de Samaritains, plusieurs personnes veulent suivre le Maître. Apparemment, Jésus impose des conditions difficiles. Peut-être un peu exagérer !

- "La vie n'a-t-elle pas ses exigences ?" Qui a un « refuge » éternel dans cette vie ? N'est-il pas vrai que parfois nous perdons du temps avec « les choses des morts », ce qui signifie des choses inutiles ? Pouvez-vous commencer à former une famille, une entreprise ... et ensuite vous repentir ?

Le nouveau site Web evangeli.net est maintenant disponible. Nous espérons que la diffusion du contenu et les nouvelles fonctionnalités faciliteront la lecture et la méditation de l'Évangile et de son commentaire.