Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps de Pâques - 4e Semaine: Mardi

Texte de l'Évangile (Jn 10,22-30): «Le Père et moi, nous sommes un». On célébrait à Jérusalem l'anniversaire de la dédicace du Temple. C'était l'hiver. Jésus allait et venait dans le Temple, sous la colonnade de Salomon. Les Juifs se groupèrent autour de lui; ils lui disaient: «Combien de temps vas-tu nous laisser dans le doute ? Si tu es le Messie, dis-le nous ouvertement!». Jésus leur répondit: «Je vous l'ai dit, et vous ne croyez pas. Les oeuvres que je fais au nom de mon Père, voilà ce qui me rend témoignage. Mais vous ne croyez pas, parce que vous n'êtes pas de mes brebis. Mes brebis écoutent ma voix; moi, je les connais, et elles me suivent. Je leur donne la vie éternelle: jamais elles ne périront, personne ne les arrachera de ma main. Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tout, et personne ne peut rien arracher de la main du Père. Le Père et moi, nous sommes un».

Illustration: M. Josep Lluís Martínez i Picañol (Picanyol)

Aujourd’hui Jésus est au Temple de Jérusalem. Des Juifs lui demandent s’Il est le Messie, le Sauveur. Jésus-Christ regrette qu’ils ne croient pas en Lui. Pourtant, Il a déjà réalisé de nombreux miracles, avec le pouvoir que lui donne son Père-Dieu. Même ainsi, ils ne prêtent pas attention.

—Jésus dit que “Moi et le Père, nous sommes Un” : c’est à ce moment que Jésus-Christ se déclare ouvertement comme étant Dieu. Mais ils ne voulurent pas le croire, malgré les miracles. Et toi, crois-tu ? N’oublie pas une chose : pour avoir confiance en Dieu, il faut parler avec Lui. Il nous faut prier !