Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps du Carême - Semaine des Cendres · Samedi

Texte de l'Évangile (Lc 5,27-32): Après cela, il sortit et il remarqua un publicain (collecteur d'impôts) du nom de Lévi assis à son bureau de publicain. Il lui dit: «Suis-moi». Abandonnant tout, l'homme se leva et se mit à le suivre. Après cela, il sortit et il remarqua un publicain (collecteur d'impôts) du nom de Lévi assis à son bureau de publicain. Il lui dit: «Suis-moi». Abandonnant tout, l'homme se leva et se mit à le suivre. Lévi lui offrit un grand festin dans sa maison; il y avait une grande foule de publicains et d'autres gens attablés avec eux. Les pharisiens et les scribes de leur parti récriminaient en disant à ses disciples: «Pourquoi mangez-vous et buvez-vous avec les publicains et les pécheurs?». Jésus leur répondit: «Ce ne sont pas les gens en bonne santé qui ont besoin du médecin, mais les malades. Je suis venu appeler non pas les justes mais les pécheurs, pour qu'ils se convertissent».

Illustration: Francesc Badia

Aujourd'hui nous suivons l'histoire de Lévi (Saint Mathieu). Jésus l'a appelé et il a laissé immédiatement sa position confortable pour aller avec le Seigneur. Il était si heureux qu'il a organisé un banquet pour que ses collègues et amis puissent eux aussi être avec Jésus. Les pharisiens ont critiqué que le Maître mange avec eux. Quels mecs lourds, ces pharisiens ! Qui étaient-ils pour dire que les amis de Lévi étaient des pêcheurs ?

Jésus mange avec tous, en particulier avec les plus "malades de l'âme".