Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps ordinaire - 13e Semaine: Mardi

Texte de l'Évangile (Mt 8,23-27): Ses compagnons s'approchèrent et le réveillèrent en disant: «Seigneur, sauve-nous! Nous sommes perdus». Mais il leur dit: «Pourquoi avoir peur, hommes de peu de foi?». Comme Jésus montait dans la barque, ses disciples le suivirent. Et voilà que la mer s'agita violemment, au point que la barque était recouverte par les vagues. Mais lui dormait. Ses compagnons s'approchèrent et le réveillèrent en disant: «Seigneur, sauve-nous! Nous sommes perdus». Mais il leur dit: «Pourquoi avoir peur, hommes de peu de foi?». Alors, debout, Jésus interpella vivement les vents et la mer, et il se fit un grand calme. Les gens furent saisis d'étonnement et disaient: «Quel est donc celui-ci, pour que même les vents et la mer lui obéissent?».

Aujourd'hui les Apôtres se sont embarqués au milieu d'un orage. Jésus est avec eux, mais endormi. Eux, désespérés, le réveillent : nous allons naufrager! Le Seigneur des cieux et des mers "réprimande sévèrement aux vents et à la mer, et une grande bonace est survenue".

- : "Pourquoi avez-vous peur ?". La question suit en vigueur. Jésus "dort" dans l'Eucharistie, dans l'intimité de nos temples. Jésus "dort", mais Dieu voit tout et Il est en tout. S'il n'était pas tel, la barque de l'Église aurait déjà disparu il y a des siècles. Ce n'est pas certain ?