Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps ordinaire - 14e Semaine: Jeudi

Texte de l'Évangile (Mt 10,7-15): «Sur votre route, proclamez que le Royaume des cieux est tout proche.». «Sur votre route, proclamez que le Royaume des cieux est tout proche. Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, chassez les démons. Vous avez reçu gratuitement: donnez gratuitement. Ne vous procurez ni or ni argent, ni petite monnaie pour en garder sur vous; ni sac pour la route, ni tunique de rechange, ni sandales, ni bâton. Car le travailleur mérite sa nourriture. Dans chaque ville ou village où vous entrerez, informez-vous pour savoir qui est digne de vous accueillir, et restez chez lui jusqu'à votre départ. En entrant dans la maison, saluez ceux qui l'habitent. Si cette maison en est digne, que votre paix vienne sur elle. Si elle n'en est pas digne, que votre paix retourne vers vous. Si l'on refuse de vous accueillir et d'écouter vos paroles, sortez de cette maison ou de cette ville, en secouant la poussière de vos pieds. Amen, je vous le dis: au jour du Jugement, le pays de Sodome et de Gomorrhe sera traité moins sévèrement que cette ville».

Illustration: M. Josep Lluís Martínez i Picañol (Picanyol)

Aujourd’hui nous allons approfondir dans “la mission de l’apôtre”. Que faut-il faire? “Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux et chassez les démons”. Cela semble difficile mais surtout, “has been” ou plus à la mode. Mais ce n’est que bêtise! Jésus s’adresse à tous et pour tous les temps.

—Lisons les paroles du Christ avec la clé morale: “Guérissez”: encourageons et parlons avec ceux qui souffrent moralement; “Ressuscitez”: guidons et accompagnons vers la Grâce de Dieu (Sacrements); “Purifiez”: dégageons de la bonne ambiance et la bonne odeur du Christ; “Chassez les démons”»: donnons le bon exemple et échangeons pour montrer les chemins de la vérité et du bien. Ainsi nous pourrons nous libérer des liens diaboliques (ils sont souvent et malheureusement, “trop à la mode”).