Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps ordinaire - 27e Semaine: Mardi

Texte de l'Évangile (Lc 10,38-42): Jésus entra dans un village. Une femme appelée Marthe le reçut dans sa maison. Elle avait une soeur nommée Marie qui, se tenant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole. Marthe était accaparée par les multiples occupations du service... Alors qu'il était en route avec ses disciples, Jésus entra dans un village. Une femme appelée Marthe le reçut dans sa maison. Elle avait une soeur nommée Marie qui, se tenant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole. Marthe était accaparée par les multiples occupations du service. Elle intervint et dit: «Seigneur, cela ne te fait rien? Ma soeur me laisse seule à faire le service. Dis-lui donc de m'aider». Le Seigneur lui répondit: «Marthe, Marthe, tu t'inquiètes et tu t'agites pour bien des choses. Une seule est nécessaire. Marie a choisi la meilleure part: elle ne lui sera pas enlevée».

Illustration: M. Josep Lluís Martínez i Picañol (Picanyol)

De nos jours, nous vivons à “haute vitesse”, nous sommes engagés dans une course permanente de “Formule 1”. Cela comporte des risques: tout le monde n’est pas entraîné pour cela. Nous courrons tant et tant, nous ne savons plus vers où nous nous précipitons. C’est pour cela qu’il y a tant de gens qui se “crament”, tombent de fatigue ou en dépression.

—«Marthe, Marthe, tu t’inquiètes et tu t’agites pour beaucoup de choses; une seule chose est nécessaire (…). Marie a choisi la bonne part». Laquelle as-tu choisi? Est-ce que toi aussi tu pilotes une “Formule 1”?