Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps ordinaire - 27e Semaine: Samedi

Texte de l'Évangile (Lc 11,27-28): Comme Jésus était en train de parler, une femme éleva la voix au milieu de la foule pour lui dire: «Heureuse la mère qui t'a porté dans ses entrailles, et qui t'a nourri de son lait!». Alors Jésus lui déclara: «Heureux plutôt ceux qui entendent la parole de Dieu, et qui la gardent!». Comme Jésus était en train de parler, une femme éleva la voix au milieu de la foule pour lui dire: «Heureuse la mère qui t'a porté dans ses entrailles, et qui t'a nourri de son lait!». Alors Jésus lui déclara: «Heureux plutôt ceux qui entendent la parole de Dieu, et qui la gardent!».

Illustration: Francesc Badia

Aujourd’hui, une femme exultant, acclame la mère de Jésus, emportée dans son enthousiasme. Lui, sur un ton plus apaisé semble ne pas s’attarder dessus... alors qu’en réalité, Jésus-Christ va à l’essentiel: il loue la docilité à la volonté de Dieu. En cela, la Très Sainte Mère est insurpassable. Personne ne connaît le Cœur de Dieu, comme Elle. Comme Elle, personne ne s’identifie avec la Volonté de Dieu!

—“Voici la servante du Seigneur”, cette réponse parcourt notre histoire et transforme tous les jours le destin de l’humanité.