Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps ordinaire - 28e Semaine: Mardi

Texte de l'Évangile (Lc 11,37-41): Comme Jésus parlait, un pharisien l'invita pour le repas de midi. Jésus entra chez lui et se mit à table. Le pharisien fut étonné en voyant qu'il n'avait pas d'abord fait son ablution avant le repas. Comme Jésus parlait, un pharisien l'invita pour le repas de midi. Jésus entra chez lui et se mit à table. Le pharisien fut étonné en voyant qu'il n'avait pas d'abord fait son ablution avant le repas. Le Seigneur lui dit: «Bien sûr, vous les pharisiens, vous purifiez l'extérieur de la coupe et du plat, mais à l'intérieur vous êtes remplis de cupidité et de méchanceté. Insensés! Celui qui a fait l'extérieur n'a-t-il pas fait aussi l'intérieur? Donnez plutôt en aumônes ce que vous avez, et alors tout sera pur pour vous».

Illustration: Pili Piñero

Aujourd'hui le Maître, qui n'a de l'antipathie pour personne, est en train de manger avec un pharisien. Jésus est l'ami de tous. Et, comme un bon ami, il ne tait pas les choses et dénonce les vices : "Vous, les pharisiens, vous purifiez de l'extérieur la coupe et l'assiette, alors qu'à l'intérieur vous êtes des vautours et pleins de méchanceté".

- Ce qu'il dénonce est aussi toujours valable pour nous. Nous ? Et bien oui ! Voilà quelques-uns de nos sports favoris : "le politiquement correct", "jeter la pierre et cacher sa main"… Le "comment" sans qu'importe le "quoi". Ça te dit quelque chose ?