Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps ordinaire - 30e Semaine: Vendredi

Texte de l'Évangile (Lc 14,1-6): Un jour de sabbat, Jésus était entré chez un chef des pharisiens pour y prendre son repas, et on l'observait. Justement, un homme atteint d'hydropisie était là devant lui. Jésus s'adressa aux docteurs de la Loi et aux pharisiens pour leur demander: «Est-il permis, oui ou non, de faire une guérison le jour du sabbat?». Un jour de sabbat, Jésus était entré chez un chef des pharisiens pour y prendre son repas, et on l'observait. Justement, un homme atteint d'hydropisie était là devant lui. Jésus s'adressa aux docteurs de la Loi et aux pharisiens pour leur demander: «Est-il permis, oui ou non, de faire une guérison le jour du sabbat?». Ils gardèrent le silence. Jésus saisit alors le malade, le guérit et le renvoya. Puis il leur dit: «Si l'un de vous a son fils ou son bœuf qui tombe dans un puits, ne va-t-il pas l'en retirer aussitôt, le jour même du sabbat?». Et ils furent incapables de trouver une réponse.

Illustration: Francesc Badia

Aujourd’hui ressurgit la polémique absurde. C’est le samedi et il y a une grande attente: Que fera Jésus? Pour le moment, Jésus lance une question... Et c’est comme s’Il disait: “Est-il licite d’aimer le samedi, ou pas?...

—Ceux qui se pavanaient de “grands religieux” avaient des doutes, ils “se turent”. Et vous que dites-vous? La réponse est pourtant claire! Mais cela demande d’être conséquents: le dimanche, moins de “fiesta” et plus de Dieu, plus de famille, plus d’entraide, plus...