Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps ordinaire - 5e Semaine: Jeudi

Texte de l'Évangile (Mc 7,24-30): Le syro-phénicienne lui répliqua: «C'est vrai, Seigneur, mais les petits chiens, sous la table, mangent les miettes des petits enfants». Alors il lui dit: «A cause de cette parole, va: le démon est sorti de ta fille». En partant de là, Jésus se rendit dans la région de Tyr. Il était entré dans une maison, et il voulait que personne ne sache qu'il était là; mais il ne réussit pas à se cacher. En effet, la mère d'une petite fille possédée par un esprit mauvais avait appris sa présence, et aussitôt elle vint se jeter à ses pieds. Cette femme était païenne, de nationalité syro-phénicienne, et elle lui demandait d'expulser le démon hors de sa fille. Il lui dit: «Laisse d'abord les enfants manger à leur faim, car il n'est pas bien de prendre le pain des enfants pour le donner aux petits chiens». Mais elle lui répliqua: «C'est vrai, Seigneur, mais les petits chiens, sous la table, mangent les miettes des petits enfants». Alors il lui dit: «A cause de cette parole, va: le démon est sorti de ta fille». Elle rentra à la maison, et elle trouva l'enfant étendue sur le lit: le démon était sorti d'elle.

Aujourd'hui, Jésus assiste à une femme étrangère. Elle l’attendait depuis longtemps, même si l’explication est longue... Il nous surprend ! Elle insiste et finalement Jésus répond quelque chose qui semble dur : « Il ne convient pas de prendre le pain des enfants et de le jeter aux chiens." La réaction de cette maman est belle, pleine d’humilité : « Je te donne la raison, mais aidez-moi ; Vous pouvez m’aider !

- Ne discute pas avec Dieu, mais insiste sur le fait humblement : ainsi vous l’obtiendrez !