Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Ascension du Seigneur (C)

Texte de l'Évangile (Lc 24,46-53): «Tandis qu'il les bénissait, il se sépara d'eux et fut emporté au ciel». Il conclut: «C'est bien ce qui était annoncé par l'Écriture: les souffrances du Messie, sa résurrection d'entre les morts le troisième jour, et la conversion proclamée en son nom pour le pardon des péchés à toutes les nations, en commençant par Jérusalem. C'est vous qui en êtes les témoins. Et moi, je vais envoyer sur vous ce que mon Père a promis. Quant à vous, demeurez dans la ville jusqu'à ce que vous soyez revêtus d'une force venue d'en haut».

Puis il les emmena jusque vers Béthanie et, levant les mains, il les bénit. Tandis qu'il les bénissait, il se sépara d'eux et fut emporté au ciel. Ils se prosternèrent devant lui, puis ils retournèrent à Jérusalem, remplis de joie. Et ils étaient sans cesse dans le Temple à bénir Dieu.

Illustration: Pili Piñero

Aujourd'hui Jésus s'en va au ciel. Il dit au revoir à ses disciples : Il leur demande de prêcher son enseignement dans le monde entier. Ils voient comme Jésus-Christ monte et continue à monter, jusqu'à ce qu'un nuage le cache. Et, surprise ! "Ils retournèrent à Jérusalem dans une grande joie". Ils ne sont pas tristes car, même s'ils ne voient plus Jésus comme avant, ils sentent qu'Il est proche, très proche !

- A travers le Saint Esprit, Dieu est présent dans nos âmes : ainsi il est encore plus facile de parler avec Dieu. En fait, les disciples allaient au Temple pour continuer à parler à Jésus. Et toi, y vas-tu ?