Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : 2e Dimanche (B) de Temps de l'Avent

Texte de l'Évangile (Mc 1,1-8): Jean le Baptiste parut dans le désert. Il proclamait un baptême de conversion pour le pardon des péchés. Commencement de la Bonne Nouvelle de Jésus Christ, le Fils de Dieu. Il était écrit dans le livre du prophète Isaïe: «Voici que j'envoie mon messager devant toi, pour préparer la route». A travers le désert, une voix crie:Préparez le chemin du Seigneur, aplanissez sa route.

Et Jean le Baptiste parut dans le désert. Il proclamait un baptême de conversion pour le pardon des péchés. Toute la Judée, tout Jérusalem, venait à lui. Tous se faisaient baptiser par lui dans les eaux du Jourdain, en reconnaissant leurs péchés.

Jean était vêtu de poil de chameau, avec une ceinture de cuir autour des reins, et il se nourrissait de sauterelles et de miel sauvage. Il proclamait: «Voici venir derrière moi celui qui est plus puissant que moi. Je ne suis pas digne de me courber à ses pieds pour défaire la courroie de ses sandales. Moi, je vous ai baptisés dans l'eau; lui vous baptisera dans l'Esprit Saint».

Illustration: Francesc Badia

Aujourd'hui Jean Baptiste apparaît. Nous le voyons là-bas, dans le désert, en train de préparer le chemin pour le Seigneur. Jean est né un peu avant Jésus et, lorsqu'il avait environ 30 ans, il a servi de messager au Messie, le Sauveur.

Jésus a-t-il besoin que nous préparions le chemin ? Oui, parce qu'Il ne veut rien faire sans toi. A Noël, Dieu arrivera dans notre monde et la Vierge Marie l'allongera dans une crèche. Mais, n'oublie pas, Dieu veut naître et vivre dans ton cœur. Tu lui donnes l'autorisation ?