Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps de Pâques - 3e Semaine: Jeudi

Texte de l'Évangile (Jn 6,44-51): «(…) Moi, je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel: si quelqu'un mange de ce pain, il vivra éternellement. Le pain que je donnerai, c'est ma chair, donnée pour que le monde ait la vie».

Jean 6 : la Parole devient du "pain", en premier lieu, grâce à l'Incarnation

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui, les paroles de Jésus révèlent comment nous pouvons nous "alimenter" de Dieu et vivre grâce à Lui. Dieu devient du "pain" pour nous, avant tout, lors de l'Incarnation du Logos (l'Image de Dieu, le Fils de Dieu). La Parole s'est faite Chair! Le Logos devient l'un de nous et entre ainsi dans notre dimension, dans ce qui est accessible pour nous.

Mais par-dessus l'incarnation de la Parole, un pas supplémentaire est encore nécessaire et Jésus le mentionne dans les paroles finales de son sermon: sa chair est la vie "pour" le monde (cf. 6,51). Il fait ainsi allusion, au-delà de l'acte de l'incarnation, à l'objectif intérieur et à son ultime réalisation: Jésus se livre jusqu'à la mort et au mystère de la Croix.

—Jésus se fait homme pour se livrer et prendre la place des animaux pour le sacrifice qui ne pouvait être que le geste d'un désir, pas une réponse. En définitive, le Pain contient le mystère de la passion.