Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Méditons l’Évangile d’aujourd’hui

L'Évangile d'aujourd'hui + homélie (de 300 mots)

Temps de Pâques - 6e Semaine: Mercredi

Télécharger
Première Lecture (Ac 17,15.22–18,1): En ces jours-là, ceux qui escortaient Paul le conduisirent jusqu’à Athènes. Puis ils s’en retournèrent, porteurs d’un message, avec l’ordre, pour Silas et Timothée, de rejoindre Paul le plus tôt possible. Alors Paul, debout au milieu de l’Aréopage, fit ce discours : « Athéniens, je peux observer que vous êtes, en toutes choses, des hommes particulièrement religieux. En effet, en me promenant et en observant vos monuments sacrés, j’ai même trouvé un autel avec cette inscription : “Au dieu inconnu.”

Or, ce que vous vénérez sans le connaître, voilà ce que, moi, je viens vous annoncer. Le Dieu qui a fait le monde et tout ce qu’il contient, lui qui est Seigneur du ciel et de la terre, n’habite pas des sanctuaires faits de main d’homme ; il n’est pas non plus servi par des mains humaines, comme s’il avait besoin de quoi que ce soit, lui qui donne à tous la vie, le souffle et tout le nécessaire. À partir d’un seul homme, il a fait tous les peuples pour qu’ils habitent sur toute la surface de la terre, fixant les moments de leur histoire et les limites de leur habitat ; Dieu les a faits pour qu’ils le cherchent et, si possible, l’atteignent et le trouvent, lui qui, en fait, n’est pas loin de chacun de nous. Car c’est en lui que nous avons la vie, le mouvement et l’être. Ainsi l’ont également dit certains de vos poètes : Nous sommes de sa descendance.

Si donc nous sommes de la descendance de Dieu, nous ne devons pas penser que la divinité est pareille à une statue d’or, d’argent ou de pierre sculptée par l’art et l’imagination de l’homme. Et voici que Dieu, sans tenir compte des temps où les hommes l’ont ignoré, leur enjoint maintenant de se convertir, tous et partout. En effet, il a fixé le jour où il va juger la terre avec justice, par un homme qu’il a établi pour cela, quand il l’a accrédité auprès de tous en le ressuscitant d’entre les morts. »

Quand ils entendirent parler de résurrection des morts, les uns se moquaient, et les autres déclarèrent : « Là-dessus nous t’écouterons une autre fois. » C’est ainsi que Paul, se retirant du milieu d’eux, s’en alla. Cependant quelques hommes s’attachèrent à lui et devinrent croyants. Parmi eux, il y avait Denys, membre de l’Aréopage, et une femme nommée Damaris, ainsi que d’autres avec eux. Après cela, Paul s’éloigna d’Athènes et se rendit à Corinthe.
Psaume Responsorial: 148
R/. Le ciel et la terre sont remplis de ta gloire.
Louez le Seigneur du haut des cieux, louez-le dans les hauteurs. Vous, tous ses anges, louez-le, louez-le, tous les univers.

Les rois de la terre et tous les peuples, les princes et tous les juges de la terre ; tous les jeunes gens et jeunes filles, les vieillards comme les enfants.

Qu’ils louent le nom du Seigneur, le seul au-dessus de tout nom ; sur le ciel et sur la terre, sa splendeur : louange de tous ses fidèles !
Verset avant l'Évangile (Jn 14,16): Alléluia. Moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Défenseur qui sera pour toujours avec vous. Alléluia.
Texte de l'Évangile (Jn 16,12-15): «J'aurais encore beaucoup de choses à vous dire, mais pour l'instant vous n'avez pas la force de les porter. Quand il viendra, lui, l'Esprit de vérité, il vous guidera vers la vérité tout entière. En effet, ce qu'il dira ne viendra pas de lui-même: il redira tout ce qu'il aura entendu; et ce qui va venir, il vous le fera connaître. Il me glorifiera, car il reprendra ce qui vient de moi pour vous le faire connaître. Tout ce qui appartient au Père est à moi; voilà pourquoi je vous ai dit: Il reprend ce qui vient de moi pour vous le faire connaître».

«J'aurais encore beaucoup de choses à vous dire»

Abbé Àlex SERRA (Sant Cugat del Vallès, Barcelona, Espagne)

Aujourd'hui, c'est un jour spécial : Imagine la journée classique où tu es avec ta famille ou tes amis, et tu as beaucoup de choses à leur raconter. Cela fait peut-être longtemps que tu ne les vois pas ou tu rentres d'un grand voyage ou, simplement, tu as eu une journée pleine d'expériences. Tu veux tout expliquer, mais tu n'as pas assez de temps. Et bien c'est ce qui est arrivé à Jésus. C'est pour cela qu'Il dit : "J'ai encore beaucoup de choses à vous dire" (Jn 16,12).

Imaginons Jésus avec ses meilleurs amis, les disciples, en train de leur dire que lorsqu'ils auront l'Esprit de vérité – c'est-à-dire son propre Esprit – ils prêcheront sans peur dans le monde entier, avec une envie spectaculaire, et qu'ils auront une vie fantastique avec Lui. Cela ne veut pas dire que n'où n'aurons pas de problèmes, mais que nous les affronterons d'une autre manière, car avec l'Esprit de Dieu tout est possible. L'Esprit renouvelle tout, il démasque nos craintes, il change notre vie, nous fait sortir de ce qui nous semble confus, nous aide à aimer ceux que l'on a du mal à aimer… et que chacun pense à ce dont il a besoin que le Seigneur change dans sa vie.

Tout ceci est ce qui transmet et annonce l'Esprit. Une vie nouvelle où nous affrontons avec l'Esprit du Seigneur le non-sens que nous pouvons vivre et, comme l'a dit le Pape François en l'an 2020, au cours de la Messe de Pentecôte marquée par le confinement à cause du Covid-19, une vie de don ! Voilà le fruit de l'Esprit : le don pour les autres, pour l'unité entre les disciples. Nous recevons l'Esprit, mais par pour nous, pour les autres, pour ceux qui sont à nos côtés, peu importe qui ils sont.

Pourvu qu'aujourd'hui nous soyons de fidèles disciples du Seigneur ou, plus exactement, qu'aujourd'hui nous soyons de vrais amis de celui qui nous donne la Vie et que nous nous demandions : si je suis le disciple du Seigneur, comment vais-je m'offrir aux autres ? Est-ce que je leur donne ma vie ?

«Quand il viendra, lui, l'Esprit de vérité, il vous guidera vers la vérité tout entière»

Abbé Santi COLLELL i Aguirre (La Garriga, Barcelona, Espagne)

Aujourd'hui, Seigneur, une fois de plus, tu veux ouvrir nos yeux pour que nous voyions que trop souvent nous faisons les choses de travers. «L'Esprit de vérité, il vous guidera vers la vérité tout entière» (Jn 16,13), que le Père a fait connaître à son Fils.

Comme c'est curieux! En plus de ne pas nous laisser guider par l'Esprit (ce grand inconnu dans nos vies!), nous l'ignorons ou nous Lui “imposons” les choses quand nous avons pris nos décisions. Or, aujourd'hui, on nous dit plutôt le contraire: Le laisser nous guider.

Je pense, Seigneur, à haute voix... Je relis l'Évangile d'aujourd'hui et je songe aux garçons et aux filles qui recevront la Confirmation cette année. Je vois ceux qui m'entourent et suis tenté de penser: —Qu'ils sont jeunes! Ils ignorent tout de ton Esprit; et ils se laissent plutôt guider par tous et par personne!

Mais de nous, qui sommes considérés comme adultes dans la foi, fais des instruments efficaces de ton Esprit pour devenir des “propagateurs” de ta vérité; pour tâcher de “guider-accompagner”, afin que s'ouvrent les cœurs et les oreilles de ceux qui nous entourent.

«J'aurais encore beaucoup de choses à vous dire» (Jn 16,12). —Ne te retiens pas, Seigneur, de nous parler et de nous révéler ce que nous sommes! Que ton Esprit de Vérité nous fasse reconnaître tout ce qui est faux dans nos vies et nous donne le courage de pouvoir nous corriger. Qu'Il illumine nos coeurs et nous permette aussi de discerner ce qu'il y a en eux d'authentique et qui participe déjà de ta Vérité. Et qu'en nous en rendant compte, nous soyons reconnaissants et puissions le vivre avec joie.

Esprit de Vérité, ouvre nos cœurs et nos vies à l'Évangile du Christ: que celui-ci soit la lumière qui éclaire notre vie quotidienne. Esprit Défenseur, rends-nous forts pour vivre la vérité du Christ, en témoignant auprès de tous.