Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps ordinaire - 25e Semaine: Mardi

Texte de l'Évangile (Lc 8,19-21): La mère et les frères de Jésus vinrent le trouver; mais ils ne purent l'aborder, à cause de la foule. On lui dit: «Ta mère et tes frères sont dehors, et ils désirent te voir». Mais il répondit: «Ma mère et mes frères, ce sont ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la mettent en pratique».

L'obéissance à Jésus est le vrai culte au Dieu

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui, Christ réclame notre obéissance. La "Lettre aux Juifs" qualifie le culte de l'Ancien Testament comme "une ombre" à la vue de l'insuffisance des sacrifices d'animaux dont Dieu n'a pas besoin et dans lesquels l'homme ne donne pas à Dieu ce qu'Il pourrait attendre de l'homme. La vénération authentique trouve Dieu dans la vie marquée par sa Parole et à l'intérieur d'elle.

Cependant, notre obéissance est toujours déficiente. Notre moralité personnelle ne suffit pas pour vénérer Dieu correctement. Par cela, le Fils, s'est fait chair et a assumé un corps humain, en faisant possible une nouvelle forme d'obéissance, qui va au-delà de tout accomplissement humain des Commandements. Dans son Corps, Jésus-Christ rend au Dieu toute l'humanité. Seulement dans le Verbe qui s'est fait chair, dont l'amour s'accomplit dans la Croix, l'obéissance est parfaite.

—Jésus, toi que tu es Dieu fait une viande, porte-nous avec toi à tous et offre ce que nous ne pourrions pas seulement donner de nous mêmes.