Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps ordinaire - 19e Semaine: Samedi

Texte de l'Évangile (Mt 19,13-15): Alors, on présenta des enfants à Jésus pour qu'il leur impose les mains en priant. Mais les disciples les écartaient vivement. Jésus leur dit: «Laissez les enfants, ne les empêchez pas de venir à moi, car le Royaume des cieux est à ceux qui leur ressemblent» (…).

Mariage: l'amour est fécond!

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui, le Christ nous quitte le sourire quand on le voit contrevenir les disciples pour avoir éloignés les enfants. Mais aussi aujourd'hui, Dieu doit nous dire: "Laissez les enfants venir" Nulle part dans la "Bible", nous trouvons la moindre concession "anti-enfants". Il n'y a pas d'amour répliqué, l'amour est vaste, car la fécondité est la façon naturelle d'exprimer la joie de "l'amour et savoir se sentir aimé."

Dans la sexualité, l'être humain est pris pour le Créateur dans son maximum approche, dans sa responsabilité suprême. Chaque individu est une créature de Dieu, tandis qu'un enfant de ses parents: il existe une relation entre la création divine et de la fertilité humaine. La sexualité est une chose puissante, et c'est là que la responsabilité entre en jeu par un nouvel être humain qui nous appartient et qui ne nous appartient pas, qui vient de nous et en même temps, pas de nous.

—Seigneur, augmente notre amour pour les enfants: le monde va gagner beaucoup!