Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps ordinaire - 32e Semaine: Dimanche (A)

Texte de l'Évangile (Mt 25,1-13): Jésus parlait à ses disciples de sa venue; il disait cette parabole: «Le royaume des cieux sera comparable à des jeunes filles invitées à des noces, qui prirent leur lampe et s'en allèrent à la rencontre de l'époux. Cinq d'entre elles étaient insensées, et cinq étaient prévoyantes: les insensées avaient pris leur lampe sans emporter d'huile, tandis que les prévoyantes avaient pris, avec leur lampe, de l'huile en réserve. Comme l'époux tardait, elles s'assoupirent toutes et s'endormirent (…)».

La perspective du Jugement en vivant le "présent"

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui, immergés en ce novembre durant lequel l'Église nous rappelle les vérités éternelles, la "Parabole des jeunes bêtes et prudentes" nous introduit la thématique du "Jugement Final". La partie centrale du grand "Credo" de l'Église, dont il s'agit du mystère de Christ, se termine avec les mots: "À nouveau il viendra avec gloire pour juger à vivants et morts".

Déjà depuis les premiers temps, la perspective du Jugement a influé sur les chrétiens, aussi sur sa vie quotidienne, comme critère pour ordonner la vie présente, comme appel à sa conscience et, en même temps, comme espérance de la justice de Dieu. La foi au Christ n'a jamais seulement regardé en arrière ni seulement vers le haut, mais toujours en avant, vers l'heure de la justice que le Seigneur avait préannonce maintes fois. Ce regard en avant a donné l'importance qui a le "présent" pour le christianisme.

—Jesús, accorde-moi vivre le présent avec une foi opérationnelle, avec œuvres et en vérité, en attendant responsablement l'heure de l'Époux.