Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps ordinaire - 34e Semaine: Samedi

Texte de l'Évangile (Lc 21,34-36): «Tenez-vous sur vos gardes, de crainte que votre coeur ne s'alourdisse dans la débauche, l'ivrognerie et les soucis de la vie, et que ce jour-là ne tombe sur vous à l'improviste. Comme un filet, il s'abattra sur tous les hommes de la terre. Restez éveillés et priez en tout temps: ainsi vous serez jugés dignes d'échapper à tout ce qui doit arriver, et de paraître debout devant le Fils de l'homme».

Sensibilisation de la vie éternelle

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui, nous devons nous faire évoluer en une nouvelle conscience de notre vocation à la vie éternelle, la vivre de sorte que nous puissions comparaître, face à face devant Dieu dans nos vies actuelles. Le temps qui est purement transition s'effrite et devient simplement échu.

Durant les dernières décennies, la pensée de l'au-delà et la vie éternelle est de plus en plus accaparé, et est considérée comme marginal, même dans la prédication de l'Église. On a craint, peut-être, que trop d'attention sur la pensée de l’au-delà pouvait conduire les chrétiens à négliger ce monde et sa vraie réalité historique. Il semblait que les chrétiens étaient plus préoccupés de ne construire que la moitié du monde, mettant en jeu seulement la moitié de son cœur. Mais certes, le monde n’est pas devenu plus habitable ou plus humain avec ces idéologies.

—Accorde moi, Jésus, à vivre avec la "conscience de la vie éternelle" et, de fait, libre moi de l'avidité de vouloir tout précipiter et immédiatement, parce que je sais que maintenant c’est le temps de travailler.