Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps ordinaire - 6e Semaine: Mardi

Texte de l'Évangile (Mc 8,14-21): Les disciples avaient oublié de prendre du pain, et ils n'avaient qu'un seul pain avec eux dans la barque. Jésus leur faisait cette recommandation: «Attention! Prenez garde au levain des pharisiens et à celui d'Hérode!» (…).

La tentation : une apparence de réalisme

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui Jésus-Christ, en dénonçant le “levain” (=malice) d’Hérode, dévoile une des facettes de la tentation entachée de péché: l’apparence de réalisme. C’est en prenant des décisions, que survient la question: qu’est-ce qui compte réellement dans ma vie? C’est ici qu’apparaît le centre de toute tentation: écarter Dieu qui, face à tout ce qui apparaît de plus urgent dans notre vie, devient quelque chose de secondaire, ou même de superflu et de gênant.

Reconnaître comme seules véritables les réalités politiques et matérielles, et laisser de côté Dieu comme quelque chose d’illusoire, voilà la tentation qui nous menace de nombreuses façons. Le réel est ce qui se constate: “pouvoir” et “pain”. Face à cela, les choses de Dieu semblent irréelles (un monde secondaire dont on n’a réellement pas besoin). La question est Dieu: est-ce vrai ou pas qu’Il est la réalité même? Est-ce Lui le Bon, ou devons-nous inventer nous-mêmes ce qui est bon?

—La question de Dieu est la question fondamentale qui me met sur la croisée des chemins de mon existence.