Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps ordinaire - 7e Semaine: Dimanche (C)

Texte de l'Évangile (Lc 6,27-38): «(…) Ce que vous voulez que les autres fassent pour vous, faites-le aussi pour eux. Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle reconnaissance pouvez-vous attendre? Même les pécheurs aiment ceux qui les aiment (…). Aimez vos ennemis (…) et vous serez les fils du Dieu très-haut, car il est bon, lui, pour les ingrats et les méchants (…)».

Le péché est destruction de la relation d'amour

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui, nous découvrons dans le "mandat" de Jésus Christ que les "relations" avec les autres sont très importantes —essentielles— chez l'homme. Les personnes Trinitaires —Père, Fils et Saint Esprit— sont des Relations de donation (en degré infini): Paternité, Filiation et Amour. L'homme —crée à l'image de Dieu Trinité— est aussi un "être relationnel", "un être pour ", réaliser sa vrai vie seulement comme "relation".

Seul je ne suis rien, seul en "toi" et "pour toi" je suis "moi-même". Vrai homme signifie: être dans la relation de l'amour, du "pour" les autres. Et pécher signifie gêner, interrompre et détruire la relation. c'est pour quoi, ce phénomène appelé "péché" touche aussi les autres et absolument tout. Le péché est toujours une offense qui perturbe le monde (ce n'est pas un phénomène qui ne touche que moi).

—Jésus, ô combien j'ai du mal à penser et à vivre en pensant aux autres! Accorde-moi "d'être toujours pour" Toi et "pour mes frères".