Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : 21 septembre: St. Matthieu, apôtre et évangéliste

Texte de l'Évangile (Mt 9,9-13): Jésus, sortant de Capharnaüm, vit un homme, du nom de Matthieu, assis à son bureau de publicain (collecteur d'impôts). Il lui dit: «Suis-moi». L'homme se leva et le suivit (…).

St. Matthieu, apôtre et évangéliste

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui, nous nous arrêtons sur saint Matthieu. Ses nouvelles sont peu nombreuses et incomplètes. Il est toujours présent dans les listes ( des douze élus par Jésus. Chez un Juif, son nom signifie le "Don de Dieu". Le premier Évangile canonique, qui porte son nom, nous le présente comme "publicain".

Jesús accueille dans le groupe de ses intimes un homme qui, selon la conception de ce temps à Israël, était considéré comme un pécheur public. Matthieu, de fait, non maniait seulement un argent impur pour provenir des gens étrangers au peuple de Dieu, mais de plus il collaborait avec une autorité étrangère, odieusement avide, dont les tributs pouvaient arbitrairement être déterminés. Devant ces références, il y a une donnée qui saute aux yeux: Jésus n'exclut personne de son amitié.

—Matthieu répond immédiatement à l'appel de Jésus: "Il s'est levé et il l'a suivi". Dans ce "se lever" on peut voir le détachement à une situation de péché et, en même temps, l'adhésion consciente à une nouvelle existence, droite, dans la communion avec Jésus.