Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Master·evangeli.net

L'Évangile d'aujourd'hui + bref explication théologique

Temps ordinaire - 30e Semaine: Mercredi

Télécharger
Texte de l'Évangile (Lc 13,22-30): «Dans sa marche vers Jérusalem, Jésus passait par les villes et les villages en enseignant. Quelqu'un lui demanda: «Seigneur, n'y aura-t-il que peu de gens à être sauvés?». Jésus leur dit: «Efforcez-vous d'entrer par la porte étroite (…)».

Le "mythe du progrès"

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI) (Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui, lorsque Jésus mentionne la "porte étroite" il remet en question le "mythe du progrès". Les idéologies —l'espérance dans l'au-delà étant détruite— imposent le progrès comme la norme de l'œuvre politique et humaine en général. Même si au cours des dernières années on a fait d'énormes progrès (technologiques, scientifiques) l'ambivalence de ce progrès est toujours d'actualité: celui-ci commence à menacer la création qui est la base de notre existence.

Il est indispensable d'orienter le progrès en suivant des critères moraux. Avant tout, il faut considérer que le progrès s'étend à la relation de l'homme avec le monde matériel, mais ceci ne donne pas lieu —comme le marxisme et le libéralisme l'avaient enseigné— à un homme nouveau, à une nouvelle société. L'homme en tant qu'homme est toujours le même, aussi bien dans les situations primitives que dans celles qui sont techniquement développées. Le fait d'être un homme recommence à zéro pour chaque être humain.

—Jésus, tu nous a indiqué le chemin du développement humain du haut de la Croix et dans l'horizon de l'éternité.