Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : 6e Dimanche (C) de Temps de Pâques

Texte de l'Évangile (Jn 14,23-29): Jésus lui répondit: «Si quelqu'un m'aime, il restera fidèle à ma parole; mon Père l'aimera, nous viendrons chez lui, nous irons demeurer auprès de lui. (…). Ne soyez donc pas bouleversés et effrayés. Vous avez entendu ce que je vous ai dit: Je m'en vais, et je reviens vers vous. Si vous m'aimiez, vous seriez dans la joie puisque je pars vers le Père, car le Père est plus grand que moi. Je vous ai dit toutes ces choses maintenant, avant qu'elles n'arrivent; ainsi, lorsqu'elles arriveront, vous croirez».

Jésus est toujours présent près de nous et par nous

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui, le Jésus qui prend congé ne va pas n’importe où dans un astre lointain. Il entre dans la communion de vie et de pouvoir avec le Dieu vivant, dans la situation de supériorité de Dieu sur tout l’espace.

Il n’est pas parti, mais, en vertu du même pouvoir de Dieu, maintenant il est toujours présent près de nous et par nous. Dans les discours d'adieux dans l'Évangile de Jean, Jésus dit précisément cela à ses disciples : «Je m’en vais et je reviendrai vers vous.» Ici, on synthétise à merveille la particularité du «partir» de Jésus, qui est à la fois son «de» «venir», et avec cela le mystère s'explique aussi à propos de la croix, sa résurrection et son ascension. Son départ est exactement une entrée, une nouvelle façon de proximité, de présence permanente que Jean met aussi en relation avec "la joie".

-Puisque Jésus est près du Père, il n’est pas loin, mais près de nous. Il n’est pas maintenant dans un seul endroit, mais il est présent à nos côtés.