Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Master·evangeli.net

L'Évangile d'aujourd'hui + bref explication théologique

Temps du Carême - 5e Semaine: Jeudi

Télécharger
Texte de l'Évangile (Jn 8,51-59): «Amen, amen, je vous le dis: si quelqu'un reste fidèle à ma parole, il ne verra jamais la mort». Les Juifs lui dirent: «Nous voyons bien maintenant que tu es un possédé. Abraham est mort, les prophètes aussi, et toi, tu dis: ‘Si quelqu'un reste fidèle à ma parole, jamais il ne connaîtra la mort’. Es-tu donc plus grand que notre père Abraham? Il est mort, et les prophètes aussi. Qui donc prétends-tu être?» (…). Jésus leur répondit: «Amen, amen, je vous le dis: avant qu'Abraham ait existé, moi, je suis» (…).

Jésus, "Je suis" antérieur à Abraham

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI) (Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui apparaît de nouveau le “Je suis” de Jésus. La question: ”Qui es-tu?” plane encore dans l’air; “d’où viens-tu?”. La référence que les interlocuteurs font à Dieu comme Père, au- delà d’Abraham, donne au Seigneur l’occasion d’expliquer, une fois de plus avec clarté, son origine.

Comme l’affirme Jésus, Abraham ne renvoie pas seulement à Dieu Père, mais surtout au futur, à Jésus, au Fils: “Abraham, votre père sautait de joie en pensant voir mon jour: il l’a vu et il s’est empli de joie”. À l’objection des juifs qui disaient que Jésus ne pouvait avoir vu Abraham, il répond: “Avant que naisse Abraham, Je suis”. “Je suis”: de nouveau apparaît mystérieusement le simple “Je suis”, mais il est maintenant défini en contraste avec le “il était” d’Abraham.

—Face à notre monde qui se limite à arriver et à passer, à surgir et à mourir, s’oppose le “Je suis” de Jésus, une façon d’être absolument unique, qui dépasse toutes les catégories humaines.