Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : 22 Novembre: Sainte Cécile, vierge et martyr

Texte de l'Évangile (Mt 25,1-13): «Alors, le royaume des Cieux sera comparable à dix jeunes filles invitées à des noces, qui prirent leur lampe pour sortir à la rencontre de l’époux. Cinq d’entre elles étaient insouciantes, et cinq étaient prévoyantes: les insouciantes avaient pris leur lampe sans emporter d’huile, tandis que les prévoyantes avaient pris, avec leurs lampes, des flacons d’huile (…)».

Sainte Cécile, martyr (+230)

Abbé Josep Mª CAMPRUBÍ i Rovira
(Barcelona, Espagne)

Aujourd'hui, nous célébrons Sainte Cécile, martyre. D'après le martyrologe connu sous le nom de "Martyrologium hieronymianum", Cécile était une noble romaine convertie au christianisme et martyrisée pour sa foi (entre les années 180 et 230). Son nom était inclus parmi les martyrs mentionnés dans la Prière Eucharistique I de la messe.

Dans la parabole où il y a des vierges prudentes et d'autres qui ne le sont pas, Jésus nous dit de quelle manière nous pouvons rentrer dans le Royaume de Dieu. La prudence est une vertu: est prudent l'homme sage qui sait se montrer prévoyant face aux circonstances qui se présentent soudainement. Parmi les dons de l'Esprit nous pouvons inclure celui de la prudence. Les vierges prudentes possédaient ce don de l'Esprit. Grâce à leur conduite prévoyante elles avaient pris suffisamment d'huile. Elles ne se retrouvèrent pas sans réserve, elles ont pu rentrer au banquet.

—Sainte Cécile était une jeune martyre. Quand («au milieu de la nuit») l'Epoux arriva, au moment de son martyre, le Seigneur la trouva prudemment pourvue de l'huile de la foi avec la lampe allumée. Sa foi, alimentée par l'Esprit, ne s'est pas éteinte devant l'épreuve. Elle a accompagné l'Epoux avec la lampe allumée de la foi.