Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps de Noël · 1 janvier: Marie, Mèrede Dieu

Texte de l'Évangile (Lc 2,16-21): Les bergers y allèrent en hâte, et ils trouvèrent Marie et Joseph, et le petit enfant couché dans la crèche. Après l'avoir vu, ils racontèrent ce qui leur avait été dit au sujet de ce petit Enfant. Tous ceux qui les entendirent furent dans l'étonnement de ce que leur disaient les bergers. Marie gardait toutes ces choses, et les repassait dans son cœur (…).

Sainte Marie, Mère de Dieu ("Theotókos")

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui, les promesses ont été tenues quand la grossesse de Marie est arrivée à son terme. La venue du Messie, annoncée par les prophètes, est l'événement qualitativement le plus important de toute l'histoire, à laquelle il donne un sens final et plein. Il n'a pas rempli le temps en venant d'en haut mais "de l'intérieur". Le "style de Dieu" est ainsi!

La maternité de Marie est vraie et pleinement humaine. La vérité fondamentale sur Jésus en tant que Personne divine qui a pleinement assumé notre nature humaine est condensée dans la phrase "Dieu a envoyé son Fils, né d'une femme" (Gal 4, 4). Il est le Fils de Dieu et, en même temps, le fils d'une femme: Marie. Il est issu d'Elle. Il vient de Dieu et de Marie. C'est pour cela qu'on peut et qu'on doit appeler la Mère de Jésus "Mère de Dieu ("Theotókos") (Concile d'Ephèse, année 431).

—À chaque fois que nous prions l'"Ave Maria" nous nous adressons à la Vierge avec ce titre, en la suppliant de prier "pour nous, pauvres pêcheurs".