Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps de Noël - Avant l'Épiphanie: 5 janvier

Texte de l'Évangile (Jn 1,43-51): (...) Lorsque Jésus voit Nathanaël venir à lui, il déclare: «Voici un véritable fils d'Israël, un homme qui ne sait pas mentir». Nathanaël (...) lui dit: «Rabbi, c'est toi le Fils de Dieu! C'est toi le roi d'Israël!». Jésus reprend: «(...) Amen, amen, je vous le dis: vous verrez les cieux ouverts, avec les anges de Dieu qui montent et descendent au-dessus du Fils de l'homme».

Le signe de Dieu est la simplicité

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui —en plein cycle de Noël— apparaît le personnage de Nathanaël, disciple de Jésus, un homme simple, “chez qui il n’y a nulle tromperie”. Simplicité!: le signe de Dieu est la simplicité. Le signe que, pendant la Sainte Nuit, les Anges donnèrent aux bergers ne contient rien de prodigieux, ni de spectaculaire: ils verront seulement un enfant emmailloté, attendant les soins maternels; un enfant qui est né dans une étable et qui est couché dans une mangeoire.

Le signe de Dieu est l’Enfant: Il se fait petit pour nous. Voilà sa manière de régner. Il ne vient pas avec pouvoir et grandeur externes. Il vient comme un enfant désarmé qui a besoin de notre aide. Il ne veut pas nous écraser avec la force. Il nous évite la crainte devant sa grandeur. Il ne veut de nous que notre amour, à travers lequel nous apprenons spontanément à pénétrer dans ses sentiments, dans sa pensée et dans sa volonté.

—Seigneur, tu t’es fait petit pour que nous puissions te comprendre, t’accueillir et t’aimer. Apprenons à vivre avec Lui!