Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps ordinaire - 12e Semaine: Dimanche (A)

Texte de l'Évangile (Mt 10,26-33): «(…) Est-ce qu'on ne vend pas deux moineaux pour un sou? Or, pas un seul ne tombe à terre sans que votre Père le veuille. Quant à vous, même vos cheveux sont tous comptés. Soyez donc sans crainte: vous valez bien plus que tous les moineaux du monde (…)».

L'unique espérance "fiable"

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui, le Christ nous appelle à garder une espérance "fiable", un objectif si grand qu'il nous permette d'affronter le fatiguant présent. À vrai dire, la grande espérance qui résiste en dépit de toutes les désillusions, ne peut être que Dieu, qui nous aime jusqu' à l'extrême. Celui qui ne connait pas Dieu, même s'il a de multiples espérances, au fond il n'a pas d'espérance.

L'histoire l'a prouvé: ce n'est ni la science, ni l'action politico-économique, qui refont l'homme, c'est l'amour. S'il existe un amour absolu avec sa certitude absolue, alors —et seulement alors— l'homme est libéré. Grâce à Jesús-Christ nous sommes sûrs de Dieu (qui n'est pas une lointaine "cause première"), parce que son Fils unique est devenu un homme et il s'est consacré totalement à nous.

—Jésus, ton amour me donne la possibilité d'être persévérant —jour après jour— au milieu de l'imperfection naturelle de ce monde. Ton royaume n'est pas un au-delà imaginaire, il est présent là où tu es aimé.