Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps ordinaire - 20e Semaine: Dimanche (B)

Texte de l'Évangile (Jn 6,51-58): «Moi, je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel: si quelqu'un mange de ce pain, il vivra éternellement. Le pain que je donnerai, c'est ma chair, donnée pour que le monde ait la vie». Les Juifs discutaient entre eux: «Comment cet homme-là peut-il nous donner sa chair à manger?». Jésus leur dit alors: «Amen, amen, je vous le dis: (…) celui qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi, et moi je demeure en lui (…)».

L'Eucharistie nous rend "conformes au Christ"

Abbé Josep Mª MASSANA i Mola OFM
(Barcelona, Espagne)

Aujourd'hui, nous écoutons un extrait du discours eucharistique de Jésus au sujet du Pain de la Vie. Les juifs sont scandalisés en entendant qu'il faut manger le corps et boire le sang du Christ: cannibalisme, tabou de boire le sang, signe et porteur de vie mais Jésus insiste car il s'agit là de sa thèse magistrale.

L'eucharistie est la grande invention du Fils de Dieu afin de rester auprès de nous et alimenter notre vie. Mais il existe une différence remarquable entre l'aliment spirituel et l'aliment matériel. Ce dernier se transforme et devient partie de celui qui le mange. L'Eucharistie au contraire qui est une nourriture spirituelle agit à l'envers: c'est le Christ qui nous transforme et nous devenons ainsi une partie de Lui.

—Jésus, je te remercie pour l'Eucharistie; grâce à elle tu deviens mon aliment: ainsi je ne perds pas mes forces sur la route. Donne-moi soif et faim de toi, afin de manger avec "appétit". Donne-moi un cœur propre pour que ton Corps et ton Sang me soient profitables. Toi seul peut me rassasier.