Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : 23 Juillet: Sainte Brigitte, religieuse, patronne de l’Europe

Texte de l'Évangile (Lc 2,36-38): Il y avait aussi une femme prophète, Anne, fille de Phanuel, de la tribu d’Aser. Elle était très avancée en âge ; après sept ans de mariage, demeurée veuve, elle était arrivée à l’âge de quatre-vingt-quatre ans. Elle ne s’éloignait pas du Temple, servant Dieu jour et nuit (…).

Sainte Brigitte, religieuse, patronne de l’Europe (1303-1373)

Abbé Joan Ant. MATEO i García
(La Fuliola, Lleida, Espagne)

Aujourd'hui, nous célébrons la Sainte Brigitte. Par une chaude matinée du 23 juillet 1373, à Rome, pendant que Pierre d'Alvastra célébrait la Messe dans sa cellule, Brigitte confiait son âme au Seigneur pendant qu'elle marmottait: “Seigneur, je remets mon esprit entre tes mains”, au moment même ou le prêtre élevait la Sainte Hostie. Elle avait 70 ans et atteignait la fin d'une vie de fidélité aux desseins de Dieu, un peu à la manière de la prophétesse Anne, fille de Phanuel (Lc 2,36-37).

La vie de Sainte Brigitte est fascinante: fille, épouse, mère de huit enfants, veuve, princesse et conseillère des rois, religieuse, fondatrice… Et surtout, épouse aimée de Jésus qui lui confia des secrets célestes et la fit rentrer dans l'amour révélé dans sa Passion. Jean-Paul II l'a intégrée dans les Patronnes de l'Europe. Dieu s'est manifesté à elle et elle a accueilli docilement le dessein divin dans sa vie. Elle fut un instrument fidèle et eut une grande influence dans la rénovation de l'Europe de son époque.

—“Béni sois-tu, mon Seigneur Jésus-Christ, toi qui, avec ton sang précieux et ta mort sacrée, as racheté les âmes et les as rendues avec miséricorde de cet exil à la vie éternelle” (Sainte Brigitte).