Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : 9 Août: Thérèse-Bénédicte de la Croix, cosainte patronne de l'Europe

Texte de l'Évangile (Mt 10,28-33): «Ne craignez pas ceux qui tuent le corps, mais ne peuvent pas tuer l'âme; craignez plutôt celui qui peut faire périr dans la géhenne l'âme aussi bien que le corps (…)».

Thérèse-Bénédicte de la Croix (Edith Stein)

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Saint Jean-Paul II)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Nous célébrons aujourd'hui une «jeune femme à la recherche de la vérité» qui, grâce au travail silencieux de la grâce divine, est devenue une sainte et une martyre: elle est Thérèse-Bénédicte de la Croix, patronne de l'Europe, converse et religieuse Carmélite. Edith Stein (1891-1942), elle a été déportée à Auschwitz parce qu'elle était juive, où elle est décédée dans la chambre à gaz.

L'amour pour Christ était le feu qui a allumé sa vie. Bien avant de le savoir, elle était complètement conquis par lui. Au début, son idéal était la liberté. Edith Stein a longtemps vécu l'expérience de la recherche. Son esprit ne se lassait jamais d'enquêter, ni son cœur d'attendre. Elle a suivi avec passion le difficile chemin de la philosophie et a finalement été récompensé: elle a vaincu la vérité; plutôt, la vérité l'a conquise. En fait, elle a découvert que la vérité avait un nom: Jésus-Christ, et à partir de ce moment-là, la Parole incarnée était tout pour elle.

—Thérèse-Bénédicte de la Croix, du ciel, répète tous les mots qui ont marqué son existence: « Pour moi, que jamais je ne me glorifie sinon dans la croix de notre Seigneur Jésus Christ » (Ga 6,14)