Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Jour liturgique : Temps ordinaire - 34e Semaine: Samedi

Texte de l'Évangile (Lc 21,34-36): «Tenez-vous sur vos gardes, de crainte que votre coeur ne s'alourdisse dans la débauche, l'ivrognerie et les soucis de la vie, et que ce jour-là ne tombe sur vous à l'improviste. Comme un filet, il s'abattra sur tous les hommes de la terre. Restez éveillés et priez en tout temps: ainsi vous serez jugés dignes d'échapper à tout ce qui doit arriver, et de paraître debout devant le Fils de l'homme».

Commentaire: Abbé Antoni CAROL i Hostench (Sant Cugat del Vallès, Barcelona, Espagne)

Restez éveillés et priez en tout temps

Aujourd'hui, dernier jour du temps ordinaire, Jésus nous met clairement en garde sur le sort de notre passage sur terre. Si nous nous obstinons à vivre absorbés par le train-train quotidien de notre vie, le dernier jour de notre existence arrivera d'une manière tellement soudaine qu'aveuglés par notre gloutonnerie nous ne reconnaîtrons pas le Seigneur Lui-même quand Il viendra pour nous amener, (car, comme vous le savez nous ne sommes ici que de passage), dans l'intimité de son Amour infini. Ce sera comme ce qui arrive à un enfant mal élevé: il est tellement occupé et distrait avec "ses" jouets qu'à la fin il oublie l'amour de ses parents et la compagnie de ses amis. Quand il s'en rend compte, inconsolable il pleure à cause de sa solitude inattendue.

L'antidote que nous offre Jésus est également très clair: «Restez éveillés et priez en tout temps» (Lc 21,36). Veiller et prier. C'est le même avertissement qu'il a donné à ses disciples la nuit où Il a été trahi. La prière a un élément prophétique formidable qui est souvent oublié dans la prédication: c'est-à-dire, de passer du simple "voir" à vraiment "regarder" le quotidien dans sa plus profonde réalité. Comme le dit Evagrio Pontico: «La vue est le meilleur de tous les sens, et la prière est la plus divine des vertus». Les classiques de la spiritualité appellent cela la "vision surnaturelle", regarder avec les yeux de Dieu. Ou bien, ce qui revient au même, connaître la vérité: de Dieu, du monde, de soi-même. Les Prophètes n'étaient pas seulement ceux qui "prédisaient ce qui allait arriver" mais ils interprétaient également le présent à sa juste valeur, portée et densité. Or, ils ont pu avec l'aide de Dieu reconduire l'histoire.

Nous déplorons souvent l'état du monde actuel -Où va-t-on? On se dit. Aujourd'hui dernier jour du temps ordinaire, c'est aussi un jour pour prendre des résolutions définitives. Il est peut-être temps que quelqu'un de plus soit prêt à se relever de l'ivresse du présent et se retrousser les manches pour un futur meilleur. Est-ce que tu veux être celui-là? Alors, courage! Et que Dieu te bénisse!