Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Méditons l’Évangile d’aujourd’hui

L'Évangile d'aujourd'hui + homélie (de 300 mots)

23 Février: Saint Polycarpe, évêque et martyr

Télécharger
Texte de l'Évangile (Jn 15,18-21): «Si le monde a de la haine contre vous, sachez qu'il en a eu d'abord contre moi. Si vous apparteniez au monde, le monde vous aimerait, car vous seriez à lui. Mais vous n'appartenez pas au monde, puisque je vous ai choisis en vous prenant dans le monde; voilà pourquoi le monde a de la haine contre vous. Rappelez-vous la parole que je vous ai dite: Le serviteur n'est pas plus grand que son maître. Si l'on m'a persécuté, on vous persécutera, vous aussi. Si l'on a observé ma parole, on observera aussi la vôtre. Les gens vous traiteront ainsi à cause de moi, parce qu'ils ne connaissent pas celui qui m'a envoyé».

«On vous fera tout cela à cause de mon nom»

Abbé Joaquim MESEGUER García (Rubí, Barcelona, Espagne)

Aujourd'hui en se remémorant un grand Père de l'Eglise, saint Polycarpe, Jésus lui-même nous montre le grand contraste qu'il y a entre être du Christ et être du monde. De même que l'on a persécuté Jésus, ses disciples aussi seront persécutés : "S'ils m'ont persécuté, ils vous persécuteront aussi (Jn 15,20). Le disciple doit s'identifier entièrement au Maître et, pour participer avec Jésus à sa résurrection, il devra auparavant partager sa Passion avec Lui. L'histoire nous montre que le Christ et l'Evangile sont, depuis toujours, un signe de contradiction pour le monde.

C'est comme cela que saint Polycarpe l'a compris et qu'il a vécu, né à Smyrne, l'actuelle Turquie, alors province romaine de l'Asie Mineure, et mort en martyr dans cette même ville après avoir été évêque de l'Eglise locale. Polycarpe, dont le nom signifie "fruit abondant", avait connu l'apôtre saint Jean et avait été son disciple ; il a écrit une lettre aux chrétiens de Philippos (Grèce) pour les encourager à vivre en suivant Jésus. Il écrivait ainsi aux premiers chrétiens : "serrez vos ceintures et servez Dieu dans la crainte et la vérité, en laissant de côté les fausses paroles et l'erreur de la multitude, en croyant en Celui qui a ressuscité notre Seigneur Jésus-Christ d'entre les morts et qui lui a donné la gloire et un trône à sa droite".

Un des plus grands dangers pour les chrétiens à l'époque de Polycarpe était certainement la persécution, mais il y avait aussi le danger des déviances doctrinales qui menaçaient de séparer les croyants de la foi authentique et de détruire l'Eglise de l'intérieur, dangers toujours d'actualité. Il y a des personnes qui se disent croyantes mais qui, comme le dit Jésus, "ne connaissent pas Celui qui m'a envoyé "(Jn 15,21). Aujourd'hui et toujours, nous sommes invités à vraiment connaître Dieu et à suivre Jésus-Christ ; que l'intercession de Saint Polycarpe de Smyrne nous aide pour cela.