Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : 14 Décembre: Saint Jean de la Croix, abbé et docteur de l’Église

Texte de l'Évangile (Lc 14,25-33): En ce temps-là, 25 De grandes foules faisaient route avec Jésus ; il se retourna et leur dit : « Si quelqu’un vient à moi sans me préférer à son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères et sœurs, et même à sa propre vie, il ne peut pas être mon disciple. Celui qui ne porte pas sa croix pour marcher à ma suite ne peut pas être mon disciple.
Quel est celui d’entre vous qui, voulant bâtir une tour, ne commence par s’asseoir pour calculer la dépense et voir s’il a de quoi aller jusqu’au bout ? Car, si jamais il pose les fondations et n’est pas capable d’achever, tous ceux qui le verront vont se moquer de lui : “Voilà un homme qui a commencé à bâtir et n’a pas été capable d’achever !”

Et quel est le roi qui, partant en guerre contre un autre roi, ne commence par s’asseoir pour voir s’il peut, avec dix mille hommes, affronter l’autre qui marche contre lui avec vingt mille ? S’il ne le peut pas, il envoie, pendant que l’autre est encore loin, une délégation pour demander les conditions de paix.

Ainsi donc, celui d’entre vous qui ne renonce pas à tout ce qui lui appartient ne peut pas être mon disciple.»

«Quiconque ne porte pas sa croix, et ne me suit pas, ne peut être mon disciple»

Abbé Joaquim MESEGUER García
(Sant Quirze del Vallès, Barcelona, Espagne)

Aujourd'hui, alors que nous célébrons saint Jean de la Croix, nous découvrons un miroir dans lequel nous nous voyons réfléchis. Mais quand les saints sont un miroir, ont découvre que nous ne nous donnons pas complètement a Dieu, que nous sommes égoïstes et que dans notre vie, il y a peu de prière. Voir les saints nous fait peur parce qu'ils sont des prophètes qui appellent à la conversion et nous rappellent les mots impressionnants de Jésus: "Celui qui ne porte pas sa croix et ne me suit pas, ne peut pas être mon disciple" (Luc 14:27).

Saint Jean de la Croix nous aide à voir le chemin à suivre et nous encourage à revenir au Maître, bien que nous soyons dans la nuit du péché et du compromis. Jean de la Croix sentait l'amour divin; lui, de petite taille, était grand dans la souffrance; son nom l'indique déjà: "Jean de la Croix". D'une croix qui mène à de grands dons divins, que beaucoup souhaitent obtenir, sans avoir à passer par l'étroit sentier qui y conduit. Nous portons la croix parce que nous n’avons pas le choix, mais ont se plaint et nous protestons par le poids que nous portons, et de voir la vie comme une mauvaise nuit dans une mauvaise auberge.

Il y a des gens qui porte leur croix et sont heureux parce qu'ils sont capables d'aimer: ils sont saints. Avaient-ils des problèmes? Bien sûr! Mais ils ont su ouvrir un regard différent, parce qu'ils savaient où était la source de vie qui jaillit sans arrêts. Les Saints sont un modèle, mais ils ne veulent pas être suivis, mais seulement à Jésus-Christ; Saint Jean de la Croix le dit très bien: "Ne vous proposez jamais aucun homme pour modèle complet de tout ce que vous aurez à faire, quelque saint qu’il puisse être ; car le démon ne manquerait pas de vous mettre alors sous les yeux ses imperfections. Mais imitez Jésus qui est souverainement parfait, souverainement saint ; et vous ne serez jamais en danger d’errer”