Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Méditons l’Évangile d’aujourd’hui

L'Évangile d'aujourd'hui + homélie (de 300 mots)

21 Janvier: Saint Fructueux, Evêque de Tarragone et martyr, et saint Augure et saint Euloge, diacres et martyres

Télécharger
Première Lecture (He ):
Psaume Responsorial:
R/.
Verset avant l'Évangile (Jn ):
Texte de l'Évangile (Jn 17,11b-19): Ainsi parla Jésus. Puis il leva les yeux au ciel et pria ainsi: «Père saint, garde mes disciples dans la fidélité à ton nom que tu m'as donné en partage, pour qu'ils soient un, comme nous-mêmes. Quand j'étais avec eux, je les gardais dans la fidélité à ton nom que tu m'as donné. J'ai veillé sur eux, et aucun ne s'est perdu, sauf celui qui s'en va à sa perte de sorte que l'Écriture soit accomplie. Et maintenant que je viens à toi, je parle ainsi, en ce monde, pour qu'ils aient en eux ma joie, et qu'ils en soient comblés.

»Je leur ai fait don de ta parole, et le monde les a pris en haine parce qu'ils ne sont pas du monde, de même que moi je ne suis pas du monde. Je ne demande pas que tu les retires du monde, mais que tu les gardes du Mauvais. Ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde. Consacre-les par la vérité: ta parole est vérité. De même que tu m'as envoyé dans le monde, moi aussi, je les ai envoyés dans le monde. Et pour eux je me consacre moi-même, afin qu'ils soient, eux aussi, consacrés par la vérité».

«Je leur ai fait don de ta parole, et le monde les a pris en haine»

+ Abbé Josep VALL i Mundó (Barcelona, Espagne)

Aujourd'hui l'Église célèbre dans le diocèse de Catalogne la fête de Saint Fructueux, Evêque de Tarragone et martyr avec ses deux diacres, saint Augure et saint Euloge. Nous sommes bien informés sur le martyre des trois par les Actes authentiques, Passio del sants martirs Fructuos o Fruitos, Auguri i Eulogi. Ils ont été brûlés vifs un jour comme aujourd'hui, le 21 janvier 259, sous les empereurs Gallien et Valérien. La messe de leur commémoration débute avec ces paroles, qui concrétisent exactement leur vie de don et d'amour pour leur service épiscopal et diaconal: «Plus enflammés par l'amour du Christ que par les flammes du feu, Fructueux, Augure et Euloge, comme les trois jeunes jetés dans le four, ont rendu avec joie témoignage de la résurrection qu'ils attendaient».

Nous, tous les chrétiens, nous devons rendre témoignage du Christ. Y compris en donnant notre vie si nécessaire. «Si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul» (Jn 12,24) c'est-à-dire qu'il ne donne pas de fruits. Nos saints tarraconaise ont donné beaucoup de fruits tout au long de leurs vies, comme ministres du Christ, par la parole et par l'action; mais à la fin de leur vie ils ont tout donné, comme tant d'autres martyres du temps des persécutions, donnant la vie lors d'un cruel martyre. Face au peuple de Dieu en larmes qui était présent dans l'Amphithéâtre de Tarragone, Fructueux les encourageait en leur disant: «Vous ne manquerez pas de berger, et l'amour et la promesse du Seigneur ne seront pas en vain, ni dans ce monde ni dans l'autre. Car ce que vous voyez maintenant ce n'est qu'une défaillance d'une heure». En effet, Tarragone s'est toujours fait remarquer par ses bons pasteurs.

Tertullien, l'écrivain chrétien, avait déjà confirmé quelques années auparavant que «le sang des martyres est semence de chrétiens». Et c'est exactement ce qui est arrivé par la suite dans la cité impériale. Le christianisme depuis le siège de Tarragone s'est répandu rapidement en d'autres lieux. Cela nous rappelle les vers du poète pré-chrétien Virgile, appliqués à Fructueux et ses diacres: «On plante un rejeton de plante fructueuse /et il ne se passe pas très longtemps, avant qu'un gentil arbre / lève au ciel son feuillage fertile / la feuille nouvelle s'émerveillant / des fruits qui ne sont pas les siens».