Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Méditons l’Évangile d’aujourd’hui

L'Évangile d'aujourd'hui + homélie (de 300 mots)

27 avril : Notre Dame de Montserrat, patronne de la Catalogne

Télécharger
Première Lecture (Ac ):
Psaume Responsorial:
R/.
Verset avant l'Évangile (Jdt ):
Texte de l'Évangile (Lc 1,39-47): En ces jours-là, Marie se mit en route et se rendit avec empressement vers la région montagneuse, dans une ville de Judée. Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth. Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie d’Esprit Saint, et s’écria d’une voix forte : « Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni. D’où m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ? Car, lorsque tes paroles de salutation sont parvenues à mes oreilles, l’enfant a tressailli d’allégresse en moi. Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur. » Marie dit alors : « Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !».

«Marie se leva, et s’en alla en hâte vers la région montagneuse, elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth»

Abbé Dom. Josep Mª SOLER OSB Abbé de Montserrat (Barcelona, Espagne)

Aujourd'hui, la fête de Notre-Dame de Montserrat, la liturgie proclame l'Évangile de la Visitation. Marie ne se garde pas du mystère que l'œuvre de Dieu lui sera confiée. Elle le vit en profondeur, et c’est pour ça qu’elle va aider et servir, et pas seulement pour contempler le don que Dieu a donné à sa parente. À la Visitation, Marie est la porteuse du salut messianique. Elle est, à son tour, la transporteuse et la servante. Et sa présence apporte le Christ qui donne l'Esprit et, par conséquent, la joie et la louange.

« Dans ce même temps, Marie se leva, et s’en alla en hâte vers les montagnes » (Lc 1:39) Les pèlerins qui escaladent notre montagne de Montserrat viennent visiter la Sainte Marie. Ils apportent avec eux les jouissances et les espoirs, les tristesses et les angoisses, les désirs et les joies de leur vie, famille, paroisse ou communauté ou ils vivent leur foi.

Le pèlerinage est comme une métaphore de la vie. Nous quittons la maison, nous faisons chemin, souvent avec effort et renoncement mais nous marchons avec joie et fierté parce que nous savons qu'il y a Quelqu’un qui nous attend à la fin.

Et malgré tout, pour se rendre à Montserrat, à l'image vénérable de la Sainte Marie, le pèlerin est vraiment avertit que c’est la Vierge Marie qui lui rend visite. Marie vient à notre rencontre au plus profond de notre cœur. Elle nous rend visite de façon décisive en apportant son Fils, Jésus-Christ, pour annoncer la Bonne Nouvelle que Dieu nous aime tellement qu'il nous a donné son Fils pour nous sauver du péché et de la mort. Marie nous apporte le Christ et dit: «Faites ce qu'il vous dira» (Jn 2:5). Nous devons être, aussi, «visitation» sur notre chemin de la vie.